Comment semer des graines ?


Si on semait ?
 
comment planter des graines ?
Vous êtes nombreux et nombreuses à nous demander des conseils sur la réalisation des semis en achetant des graines chez nous. Alors, voici quelques gestes simples pour vous aider…
 1. Déjà, commencer par bien lire le sachet de graines Kokopelli pour connaître les besoins particuliers des graines (quand, comment planter...) notamment le calendrier de semis en pleine terre et sous abri (sous serre ou à l’intérieur, dans votre nid douillet).
Vous pouvez également compléter ces informations en vous rendant sur le site de Kokopelli où vous trouverez de nombreuses informations sur chaque plante.
2. Préparer le matériel de semis :
materiel de semis
- Du terreau pour semis ou du terreau universel (que vous pourrez tamiser pour que sa texture soit plus fine et compacte)
- Le(s) récipient(s) dans le(s)quel(s) vous allez semer : des godets, des pots à semis biodégradables FERTIL fabriqués en France, votre pot de destination, des plaques alvéolées pour les pros …
- De l’eau pour humidifier le terreau
- Les graines et un petit récipient, type coupelle, dans lequel vous préparerez quelques graines pour ne pas faire tomber votre paquet de graines dans votre godet
- Et of course, un espace que vous n’avez pas peur de salir avec un peu de terre et d’eau
 3. A vos semis !
*→ Remplissez de terreau et tassez un peu les godets ou autres récipients choisis
 Semez sur le terreau le nombre de graines voulu. S’il est indiqué de semer en poquets : faites un petit trou et glissez-y les graines ensemble, sinon espacez les graines dans le contenant. Vous pouvez rajouter une ou deux graines si vous avez peur que la germination ne fonctionne pas.
 Recouvrez les graines de terreau selon leurs tailles : d’un très fin saupoudrage si la graine est toute petite, à quelques centimètres d’épaisseur de terreau si au contraire elle est très grosse
Exemples : les graines de courges peuvent être enfoncées à quelques centimètres, alors que celles de basilic ont juste besoin du fameux saupoudrage.
 Tassez à nouveau légèrement et arrosez pour humidifier le terreau
 *→ Facultatif : Il peut y avoir une première étape de trempage, comme indiquée pour certaines graines, juste avant le semis pour favoriser leur germination
 4. Trouver la bonne place pour vos semis et jeunes plants.
Les conditions les plus favorables pour que les graines germent sont: un milieu humide (que vous allez gérer avec l’arrosage) et une température située dans l’idéal entre 14° et 20°C. Les rebords de fenêtre font souvent un bon emplacement.
D’ici quelques jours ou semaines en fonction des graines, une petite tige verte et les cotylédons (les premières feuilles) de la plante vont apparaître, puis des feuilles! 
Le plant aura besoin d’une exposition lumineuse, mais attention à la lumière directe du soleil qui pourrait brûler ses jeunes feuilles.
 5. S’assurer de la bonne continuation du plant
 Observez régulièrement votre semis et arrosez si vous voyez que la terre a séché.
 Si votre contenant est trop rempli par des jeunes pousses, n’hésitez pas à « éclaircir ». Cette technique est à effectuer pour celles et ceux qui ont semé dans les contenants finaux.
Mieux vaut avoir deux beaux pieds de concombres qui donneront des fruits (héhé, l’utilisation du terme légume pour le concombre est un raccourci) plutôt que quatre dans le même espace qui peineront à grandir et à fructifier...
 Au bout de 4-5 feuilles, les jeunes pousses sont prêtes à être repiquées à leur destination finale. Mais ceci est une autre étape qui commence !
 
BRAVO en tout cas, SEMIS REUSSI!

Laissez un commentaire